Relation entre la variation de l’ISO et la résolution

L’équilibre entre l’ouverture du diaphragem, la vitesse de l’opturateur et la sensibilité du capteur est la base d’une photo avec la bonne exposition. La règle de réciprocité est à base de cet équilibre.

Équation de l’équilibre lumineux: ouverture du diaphragme, vitesse de l’opturateur et sensibilité du capteur (ISO)

 

ISO 200
F-stop  f/8
13 secs

Photo de référence, longue exposition afin de permettre un ISO bas pour assurer une bonne résulution et une ouverture moyenne du diaphragme pour donner une profondeur de champ suffisante pour garder la mise au point sur l’ensemble de la composition.

 

ISO 200
F-stop  f/8
13 secs

Détail de l’image pour fin de comparaison

ISO 4,000 (4.5 fois plus sensible que la photo précédente)
F-stop f/2.8 (3 foirs plus ouvert)
1/13 secs (8 fois moins rapide que la photo précédente)

 

ISO. 12,800.  (2.5 fois plus sensible)
F-stop. 2.8 (inchangé)
1/40 sec (2.4 fois plus rapide pour compenser la plus grande sensibilité du capteur)

Règle de réciprocité: l’ISO augmente et la vitesse diminue pour garder l’équilibre de l’éclairage. La détoriation de l’image est minimale avec l’ISO choisi.

 

ISO. 25,600 ( 2 fois plus sensible que l’image précédente)
F-stop 2.8 (inchangé)
1/80 secs. (2 fois plus rapide, pour compenser l’augmentation de la sensibilité du capteur)

La détoriation de l’image est particulièrement visible sur les sections claires de l’image avec beaucoup de détail: le détail du vase est réduit.

No Comments

Post a Comment

Flickr