Éclairage en contre-jour

Les effets de contraste résultant d’une prise de vue en contre-jour permettent de définir et structurer une composition. Les photographes ont tendance à éviter les contre-jours: c’est une erreur. Bien sûr, les effets non désirables d’un contre-jour peuvent être source de problèmes, rendant le cliché trop âpre, donnant des taches parasitaires ou entraînant une exposition erronnée. Cependant, les effets de la lumière dans une capture en contre-jour peuvent être spectaculaires. La lumière devient l’élément dominant du cliché et offre une signature unique.

Prendre un cliché en direction su soleil est un défi. Cette lumière permet de gérer la profondeur et la texture. La lumière en contre-jour est une remarquable lumière de séparation qui différencie les différents éléments picturaux d’une composition.

 

Fontaine Riopelle (place Jean-Paul Riopelle, Montréal), en contre-jour. L’eau projetée par la fontaine amplifie l’effet du contre-jour par un effet de diffraction.

 

 

Fontaine du Carré St-Louis a Montréal, en contre-jour

 

 

Sommet du Mont-Royal, en contre-jour matinal. L’effet de la lumière est capté par le lampadairie.

 

Fontaine de Trevi, Rome, en contre-jour

 

 

 

 

À la limite, l’effet de « frange de lumière » autour du sujet est la forme extrême de contre-jour.

 

 

 

 

 

Manhattanhenge

Aussi connu sous le nom « Solstice de Manhattan » à l’intersection de la 34e rue et et Park Avenue

 

 

 

Montrealhenge

L’orientation des rues Parc, St-Laurent, St-Denis et autres est la même que les rues de Manhattan. Montréal a donc aussi son « Montrealhenge », qui attire l’attention des photographes.

 

L’application ‘LightTrac‘ permet de prévoir les dates ou le soleil se couche (ou se lève) en ligne avec l’orientation des rues.

 

 

No Comments

Post a Comment

Flickr