Composition et profondeur de champ

Principe de réciprocité, équilibre entre l'ouverture du diaphragme, la vitesse de l'obturateur et la sensibilité du capteur (dénoté sur l'échelle ISO)

Principe de réciprocité, équilibre entre l’ouverture du diaphragme, la vitesse de l’obturateur et la sensibilité du capteur (dénoté sur l’échelle ISO)

La réciprocité est la règle de relation entre l’opturateur et l’ouverture du diaphragme. Cette règle nous apprend que d’augmenter l’ouverture d’un f-Stop est équivalent à doubler la vitesse d’opturation

5.6 f et 1/125 sec   =   4 f et 1/250 sec

Deux fois plus de lumière en deux fois moins de temps

L’ouverture de l’objectif se mesure en f-stops: la longueur focale divisée par le diamètre du diaphragme. Plus le nombre du f-stop est petit, plus l’ouverture du diaphragme est grand, et plus la quantité de lumière qui atteind le capteur est abondante.

Le f-stop se défini par un nombre, en doublant alternativement le chiffre 1 et 1.4. C’est ainsi que les ouvertures f-stop se définissent:

f/1,  f/1.4,  f/2,  f/2.8,  f/4,  f/5.6,  f/8,  f/11,  f/16,  f/22,  f/32

 

La valeur d’un f/ se défini comme suit: longueur focale de l’objectif divisé par le diamètre du diaphragme (variable). Plus la valeure f/ est grande, moins la lumière atteind le capteur

f/stop

 

L’ouverture du diaphragme se calcule en f-stop, qui est une valeur relative. C’est le ration entre la longueur focale de l’objectif et de diamètre de l’ouverture du diaphragme.

Un nombre f-stop plus grand laisse entrer moins de lumière

Un objectif lumineux est plus recherché, f/1.2 f/1.4

Les objectifs possèdent une échelle standard qui correspond a une croissance à la racine carrée de 2 :

Ouverture du diaphragme d’un objectif, d’une ouverture maximale ( f / 1.2 ou plus grand) et minimale (f / 22 ou plus petit)

(ouvert) f/1, f/1.4, f/2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f/11, f/16, f/22, f/32 (fermé)

Chaque calibration correspond au double de la lumière du précèdent

Pour fin de réciprocité, l’ouverture, la vitesse de l’obturateur et la sensitivité du film sont inter-reliés : doubler l’ouverture, ou doubler la vitesse ou doubler la sensitivité du capteur donne une luminosité constante.

 

 

A la recherche de l’exposition parfaite

Avec ces 2 paramètres, le principe de réciprocité permet au photographe de conserver la même exposition et de changer soit l’ouverture du diaphragme ou la vitesse d’opturation pour des raisons techniques ou artistiques.

 

Réciprocité: équivalence entre l’ouverture du diaphragme et la vitesse de l’obturateur

 

Un troisième paramètre permet de varier les conditions d’esposition: la sensibilité du capteur, défini sur un échelle ISO

 

Réciprocité: équivalence entre la sensibilité du capteur (sur l'échelle ISO) et l'ouverture du diaphragme, exprimé en f/stop

Réciprocité: équivalence entre la sensibilité du capteur (sur l’échelle ISO) et la vitesse de l’obturateur

 

 

Réciprocité: équivalence entre la sensibilité du capteur (sur l’échelle ISO) et l’ouverture du diaphragme, exprimé en f/stop

 

 

Réciprocité: Concept d’équilibre

Pour fin de réciprocité, l’ouverture du diaphragme, la vitesse de l’obturateur et la sensitivité du capteur sont inter-reliés: doubler l’ouverture, ou doubler la vitese, ou doubler la sensitivité du capteur donne une luminosité constatne.

 

 

Source: A Great Graphic for Understanding How ISO, Aperture, and Shutter Speed Work

Guide d’exposition: ouverture du diaphragme, vitesse de l’obturateur et ISO

 

 

 

Source: Understanding Exposure – ISO, Aperture and Shutter Speed Explained

 

 

 

 

 

 

 

Comment on utilise la notion de profondeur de champ

La profondeur de champ est la zone de netteté que l’on obtient sur une photo, c’est un élément essentiel: elle peut mettre un sujet en valeur ou bien permettre de capturer tous les détails d’une scène.

Avec un f/stop avec un gran chiffre (diaphragme fermé), on obtiend une longue profondeur de champ plus grand: tout devient net. On cherche cette configuration dans les cas suivant:

  • Photo de paysage
  • Photo d’architecture
  • Photos de rue (avec des images prises sur le vif, on a pas le temps de gérer la mise au point.

À l’inverse, on utilise une faible profondeur de champ (f/stop avec un grand chiffre, diaphragme ouvert), ce qui donne plus de flou en premier et arrière plan, On recherchee cette configuration dans les cas suivants:

  • Faire ressortir un détail qui sinon serait noyé dans le reste de l’image
  • Le portrait
  • Les images publicitaires, pour mettre en évidence le produit

Illustrations

1/30 sec, f/22, ISO 64, 300 mm

 

1/2000 sec, f/2.8, ISO 64, 300 mm

Principe de réprocité

Vitesse: de 1/30  à 1/2,000: vitesse 6 fois plus rapide

Ouverture du diaphragme:  de f /22 à f /2.8  : 6 fois plus de lumière

ISO: constant

(ouvert) f/1, f/1.4, f/2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f/11, f/16, f/22, f/32 (fermé)

 

Diaphragme fermé

Photo par Nicole Rath

Canon EOS 60D
1/25 sec
f/22
ISO 500

 

Diaphragme ouvert

1/4000 sec
f/2
ISO 500

Principe de réprocité

Vitesse: de 1/25 à 1/4,000: vitesse 7 fois plus rapide

Ouverture du diaphragme:  de f /22 à f /2: 7 fois

ISO: constant
(ouvert) f/1, f/1.4, f/2, f/2.8, f/4, f/5.6, f/8, f/11, f/16, f/22, f/32 (fermé)

 

Ces valeurs sont influencées principalement par les variables suivantes:
Distance entre le sujet (l’avant plan) et la caméra
La longueur focale de la lentille
L’ouverture du diaphragme

 

 

Mise au point sur l’avant plan, ouverture du diaphramge maximale

Vitesse 1 / 3200 sec
ISO 200
F-stop. 2.8
Longueur focale 40 mm

 

Ouverture maximale du diaphragme pour profondeur de champ minimale,

Vitesse 1 / 3200 sec
ISO 200
F-stop  f / 2.8
Longueur focale 40 mm

 

Mise au point sur la sculpture, avec diaphragme fermé au minimum

Vitesse 1 / 40 sec
ISO 200
F-stop  f / 22
Longueur focale 40 mm

 

Principe de réciprocité

Image:                                                1                               2                              3
diaphramge:                                 f / 2.8                   f / 2.8                    f / 22
vitesse:                                            1/3,200 sec       1/3,200 sec        1/40 sec
ISO:                                                 200                           200                       200
Réciprocité:                                                                                                    6 fois

 

Termes à connaitre

Cercle de confusion

Le cercle de confusion représente le diamètre minimum du flou, au niveau du capteur, pour qu’il soit visible à l’oeil nu. A partir de cette valeur les détails semblent mélangés, ils sont confus.

On utilise habituellement les valeurs suivantes pour les capteurs de caméras numériques:

  • 0.030mm en full frame
  • 0.024mm en aps-h
  • 0.020mm en aps-c
  • 0.019mm en aps-c pour Canon

 

 

Profondeur de champ

La profondeur de champ est la zone de netteté que l’on obtient sur une photo, c’est un élément essentiel: elle peut mettre un sujet en valeur ou bien permettre de capturer tous les détails d’une scène.

 

 

Ouverture et hyperfocale

L’hyperfocale est la distance minimale de mise au point permettant une profondeur de champ infinie.
En passant à un f/stop inférieur, l’indice d’ouverture double alors la distance hyperfocale est divisée par deux.

Programme de calcul de la distance hyperfocale en relation avec la distance focale de l’objectif

Télécharger le programme DOF Master Hyperfocale

 

 

 

 

 

No Comments

Post a Comment

Flickr