Book: Sally Mann

Sally Mann, la rectitude et l’utilisation des enfants

Recherche et présentation: François Spénard

Présenté au Groupe Photo de l’Anticafé le 11 janvier 2018

Dans la foulée des dénonciations d’abus sexuels, notre discussion porte sur deux photographes contemporains de renom : Sally Mann et David Hamilton. Chacun présentant fréquemment des jeunes filles nues, il importe de différencier la vision artistique qu’une mère transmet avec ses enfants de celle d’un présumé pédophile. Jusqu’où peut aller la liberté de création? Sous le prétexte de la libre expression artistique, peut-on outrepasser les limites de la moralité d’une époque. Notre analyse des images se fera dans le contexte de l’époque ou elles ont été produites.


Sally Mann, née Sally Munger (née le 1er mai 1951 à Lexington, Virginie, États-Unis), photographe américain dont les images puissantes d’enfance, de sexualité et de mort ont souvent été jugées controversées. Mann a été initiée à la photographie par son père, Robert Munger, un médecin qui l’a photographiée nue en tant que fille. En 1969, à l’adolescence, elle fréquente la Putney School au Vermont. Elle passe ensuite deux ans au Bennington College, où elle étudie avec le photographe Norman Sieff. Elle y rencontrera l’homme qui deviendra son mari, Larry Mann. Après avoir passé une année en Europe, elle est diplômée de la Praestegaard Film School où elle étudie la photographie (1974).

 

 

Carrière de Sally Mann

Sally Mann s’est frayée, dès les années 1970, son propre chemin en créant des images troublantes, qui traitent de l’intimité et de la marche du temps. L’oeuvre se développe autour de thèmes qui lui sont proches : des portraits – ceux de ses enfants qu’elle regarde grandir – et des paysages, qui semblent hors du temps et envahis par une nature exubérante et chargée de symboles.

La photographe construit son oeuvre en explorant des thématiques à la fois personnelles et universelles : l’enfance, la mémoire, la mortalité. Les images de ses trois enfants, qu’elle a réunies en 1992 dans le livre «Immediate Family», suscitent la controverse tout en la propulsant sur le devant de la scène photographique américaine. Dans le dialogue qu’elle instaure entre ses enfants et le paysage, ce dernier va peu à peu attirer l’attention de la photographe.

Dans les années 1990, les photographies de Sally Mann ont fait les manchettes pour dépeindre ses enfants nus. Présentée à travers le prisme d’un «outsider» douteux, Mann est apparue comme alternativement impérieuse et inconsciente des objections potentielles que certains pourraient avoir à sa présentation de ses enfants dans le nu.

Mann s’est d’abord trouvée embourbée dans la controverse après que sa série de portraits en noir et blanc, intitulée «Immediate Family», ait été dévoilée au printemps 1992 à Houk Friedman, une galerie de New York. Ces photographies ont fait sensation parce qu’elles mettaient l’accent sur ses trois enfants, qui apparaissaient souvent nus et dans des postures, des situations et des décors dérangeants pour certains spectateurs. Certains se demandaient si Mann avait exploité ses enfants, tandis que d’autres se demandaient si les images constituaient une variété de pornographie juvénile. D’autres encore ont magnifiquement salué la collection comme une exploration honnête des complexités de l’enfance.

Lancement du livre Immediate Family

Dans l’introduction de son livre Immediate Family (1992), Mann écrit que «beaucoup de ces images sont intimes … mais la plupart sont des choses ordinaires que chaque mère a vues. Je prends des photos quand ils sont ensanglantés, malades ou nus ou en colère. » Avec ces explorations visuelles mises en scène, Mann a capturé certaines des images les plus sombres de l’enfance et soulevé quelques questions qui suscitent la réflexion.

 

CITATION de Edward de Grazia, professeur à la faculté de droit Benjamin Cardoza à New York : «Les lois sur la pornographie enfantine, en particulier les lois fédérales, sont très dangereuses pour des artistes comme Sally», dit-il. «Elle travaille sous une menace «inchoate» (…d’une infraction, telle que l’incitation ou la conspiration). N’importe quel procureur fédéral n’importe où dans le pays pourrait porter plainte contre elle en Virginie et non seulement saisir ses photos, son équipement, ses Rolodex, mais aussi saisir ses enfants pour un examen psychiatrique et physique. Aucun artiste ne devrait avoir à vivre sous ce genre de menace.»

 

Changement de direction artistique

À la fin des années 1990, Mann a porté son attention sur la photographie de paysage, et son travail a comporté des photographies de la Géorgie et de la Virginie.

 

 

Collections de photo de paysages par Sally Mann

 

 

 

 

Les oeuvres de Sally Mann sont visibles dans les collections des plus prestigieux musées et notamment au musée d’art moderne de New York, au musée d’art moderne de San Francisco, au Tokyo Metropolitan Museum of Art, au musée de l’université Harvard à Cambridge.

 

 

 

 

 

La vision de David Hamilton

David Hamilton est un photographe et réalisateur britannique né à Londres le 15 avril 1933 et mort à Paris le 25 novembre 2016. Il était connu pour ses images de jeunes filles nues, mais certains de ses anciens modèles disent que ses motifs étaient loin d’être innocents. Son œuvre est essentiellement composée de photographies d’adolescentes, dans des positions lascives ou romantiques. Il a publié quatorze livres, vendus environ à 1 700 000 exemplaires.

Les parents ont rarement refusé quand il a demandé si les jeunes pouvaient venir à son studio pour poser, honorés que leur enfant ait été repéré par un artiste de renommée mondiale.

Dans les années 2000, cependant, son travail passe de mode; ont le soupçonne par la suite d’inclinations pédophiles. À l’automne 2016, plusieurs femmes l’accusent d’avoir abusé d’elles alors qu’elles étaient mineures. Il est retrouvé mort quelques jours plus tard à son domicile, s’étant apparemment suicidé (il a été retrouvé la tête couverte d’un sac plastique).

 

La modèle enfant Flavie Flament

En novembre 2016, Flavie Flament, 42 ans, journaliste à la radio et à la télévision, récemment rendue publique pour affirmer que Hamilton l’a violée il y a 30 ans alors qu’elle avait 13 ans, a déclaré qu’elle était «dévastée» par sa mort et l’a accusé de «lâcheté».

David Hamilton et sa Minolta

Il a longtemps utilisé un Minolta SRT 303 et des optiques Minolta MC Rokkor.

 

Sélection des photos de Hamilton

 

La nudité de Jock Sturges fait scandale à Moscou

Deux semaines après son inauguration à Moscou, l’exposition de photographies de l’artiste américain Jock Sturges, célèbre pour ses clichés d’adultes et d’enfants naturistes nus, a été fermée suite à un week-end de protestation populaire. Pédopornographie pour les uns, art pour les autres : la question divise.

 

Références

The Guardian Hold Still by Sally Mann review – a controversial artist’s seductive memoir

Britanica: Sally Mann, American Photographer

Wikipedia David Hamilton

Pure People: Flavie Flament violée à 13 ans : « Ma mère ne fait plus partie de mon existence »

Art Net: Jock Sturges

 

L’auteur: François Spénard

Photographe et graphiste concepteur depuis près de 40 ans, j’ai oeuvré autant derrière une caméra, une table à dessin et un ordinateur, autant d’un point de vue artistique que commercial. L’être humain est ma passion ! Études : Collège Salette, Collège Ahuntsic et l’Université McGill. De 1980 à aujourd’hui, 14 expositions photos en solo et en collectif.

No Comments

Post a Comment

Flickr