Esthétique et inspiration romantique

Hans Gude, Winter Afternoon, 1847

Le Modèle romantique

Apparait en Allemagne à la fin du XVIII siècle, en réaction au classicisme et au siècle des Lumières. C’est à partir de contributions de nombreux philosophes allemends (incluant Hegel, Schopenhauer, Nietzsche et bien d’autres) avec des interprétations souvent contradictoires que l’esthétique romantique est d’abord apparue.

La beauté s’identifie à Adonis, tandis que Dionysos et son ivresse désignent plutôt le sublime.

Le Romantisme proclame le culte du moi, l’expression des sentiments jusqu’aux passions.

Le Romantisme met en évidence l’émotion et l’individualisme ainsi que la glorification du passé et de la nature. C’est en réaction à la révolution industrielle, à l’aristocratie des normes sociales et politiques de l’époque des Lumières, à l’influence de la méthode scientifique et de tous des composants de la modernité que le romantisme se définit.

Le Romantisme se caractérise par la volonté de l’artiste d’explorer toutes les dimensions de l’art afin d’exprimer ses états d’âme.

 

Classicisme

  • La beauté idéale
  • le rationalisme
  • la vertu
  • le culte de l’Antiquité classique

Romantisme

  • les passions
  • l’irrationnel
  • l’imaginaire
  • le chaos
  • l’exaltation
  • le culte du Moyen Âge
  • les mythologies de l’Europe du Nord

 

Le Romantisme valorise le mystère et le fantastique et recherche l’évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide, le sublime, l’exotisme et le passé.

 

 

Pour le classicisme

La beauté est le résultat de la vérité parce qu’elle est la vérité de l’être

La beauté est la splendeur du vrai

Pour le romantisme

Le beau artistique est la manifestation suprême de la vérité absolue. La vérité résulte de l’expression de la beauté. Le contenu de l’art n’est rien d’autre que la vérité.

Beauté et vérité sont une seule et même chose

 

 

L’esthétique du Romantisme

Le mouvement suggère une intense émotion comme une véritable source de l’expérience esthétique, imposant des émotions comme la crainte, l’horreur et la terreur, principalement celles ressenties dans la lutte pour protéger la sublimité et de la beauté de la nature.

Le réel que les romantiques rendent expressif et dramatique l’emporte sur le beau idéal.

Une des idées les plus novatrices du mouvement romantique fut le concept de génie artistique, irrationnel et créatif animé d’une liberté intérieure capable de briser le carcan des codes et des conventions, puisant dans la subjectivité et s’inspirant de l’inspiration divine, l’intuition et les passions.

 

La vérité de l’être

L’œuvre d’art a pour fonction d’assurer le dévoilement de la vérité de l’être.

L’appréhension du beau équivaut à la contemplation (la connaissance pure / la connaissance délivrée du principe de la raison). C’est une forme de connaissance plus vrai, plus profonde que la philosophie ou l’usage de la raison.

Cette version romantique de l’expression esthétique se rapproche de la vision contemplative dans la tradition orientale : l’acte de voir est la seule vérité.

 

Le romantisme est-il une vision contemporaine?

Sans aucun doute, l’impact des média sociaux et le phénomène de l’égoportrait nous positionne dans l’age d’or du romantisme: mes émotions, moi et moi, ma vision de la vie, ma compréhension des choses. Toutes les opinions se valent, c’est une question de perspective et d’attitude.

Aux États-Unis, le rejet de l’influence de la science au dépend des opinions personnelles, l’importance du cinéma supernaturel, l’acceptation de la médecine alternative, ces tendances illustrent l’influence du romantisme dans notre société moderne: les émotions, l’irrationnel, la prépondérance de l’imaginaire sont des sources d’inspiration du romantisme. En contre-partie, le rejet des dogmes, de l’autorité, des connaissances démontrables, de l’expérience tirent leur inspiration du romantisme. On en arrive dans une société oû toutes les opinions se valent.

Les faits alternatifs sont ils une manifestation de l’influence du romantisme en politique ?

 

Comment sortir du romantisme ?

Un point de départ serait le postmodernisme. Le défi est d’imaginer une nouvelle esthétique. Pour le postmoderne, la nouveauté est qu’il n’a plus de nouveau. L’art n’entretient aucune relation avec la vérité. On en vient à reléguer l’art au musée.

Après moi le déluge !

Le romantisme en peinture

En peinture, le romantisme se définit selon ces principes :

  • L’individualisme, le sentimentalisme, le mysticisme,
  • Le culte du Moyen Âge, des « brumes du Nord » et de l’exotisme,
  • L’intérêt pour le drame, le combat, la folie et la violence en général,
  • La prise en charge des idéaux politiques révolutionnaires.

Exemples choisies de peintures romantiques

Filmographie romantique

Hollywood nous fournis une collection infinie de productions romantiques, par exemple:
Goast, 1990 Directeur: Jerry Zucker, Chanson thème: Unchained Melody
Spleepless in Seatle, 1993 Directeur Nora Ephron

Sans oublier toute la production Disney pour enfant,  du style ‘La belle et la Bête’

 

Publicité

Un exemple convaincant: des ;ames de rasoir Harries‘ vendues en ligne
What does it really mean to be a man?
Voila une forme publicitaire alternative, mettant l’emphase sur les émotions, sans la contrainte du formatage publicitaire traditionel, et loin de la promotion du produit en 30 secondes

wealty Simple: Fintech, gestion d’investissement par robots

Publicité de style traditionel américain, rassurant, inspiré du style de l’illustrateur Norman Rockwell, mettant en évidence le look ‘retro’ cher au romantisme

Le romantisme en photographie

Réinterpréter les photos de Yousef Karsh avec ce positionnement en tête :

Le réel expressif et dramatique du romantiques l’emporte sur le beau idéal.

 

Revoir les photos de David Hamilton

Inspiration superpouvoirs, gothique, zombies, gore, Ninja, et autres, en lien avec le mystère, le surnaturel,
Christiane Duchesne, La Parade des Zombies

Comicon et company

Superheros

Photos choisies du groupe Portrait de Flickr, avec le mot-clef romantic18

Il s’adonne que toutes les photos romantiques choisies sont de la photographe Marina Filipovic. Regardons donc ce portfolio Flickr.

Recherche de la beauté

Présentation de François Spénard
Francois Spenard Photography
La période romantique se veut “l’apothéose” de la recherche pure de la beauté. Aujourd’hui, où l’image prime dans tous les domaines de nos vies, que voit-on dans une photographie? La beauté ou la vérité? Derrière chaque être humain, au plus profond de son âme se cachent souvent des blessures invisibles à la caméra; devons-nous absolument les dévoiler par l’image que projète une personne. Les “Romantiques” ne cherchaient pas l’âme cachée d’un humain ou la vérité, mais une vision “idéalistique” du rayonnement de son corps. Cette série de photos que je vous présente, de ma vision de trois femmes différentes d’âges et d’expérience, reflète mon approche romantique, soit la recherche de la beauté pure… mais leurs yeux disent la vérité.
Collection d’images choisies

 

Contributions supplémentaires

Alex Sciurevici et Christiane Duchesne

Référence

Marc Sherringhan (1992) Introduction à la philosophie esthétique, Petite bibliothèque Payot

 

 

 

 

Tags:
3 Comments

Post a Comment

Flickr